Quelle différence entre naturisme et nudisme ?

Comme le naturisme et le nudisme ont le même uniforme, il est normal si de beaucoup de gens ont du mal à les différencier. Si le nudisme est tout simplement le fait de ne pas porter de vêtements dans un espace public, le naturisme quant à lui va plus loin du fait qu’il relève d’une approche comportementale. Gros plan donc sur les différences entre naturisme et nudisme.

Qu’est-ce que le nudisme ?

L’attitude du nudisme consiste à se mettre en tenue d’Adam et Ève dans un espace public. Autrement dit, le nudisme se limite uniquement au simple fait d’exposer sa nudité à la nature et surtout aux yeux de tous. On peut ainsi qualifier comme nudiste toute personne se baignant nue sur la plage et se rhabille ensuite. D’autre part, le nudisme peut se faire ponctuellement à l’occasion d’un évènement particulier ou encore d’une manifestation.

Qu’est-ce que le naturisme

À la différence du nudisme, le naturisme est un art de vivre, une philosophie, et surtout un mode de vie basé sur la notion de respect de soi-même, de son propre corps ainsi que des autres et de l’environnement. Et dans un contexte où le naturisme n’est pas synonyme d’exhibitionnisme, il ne se pratique que dans des endroits dédiés à cela : plage, centre de vacances, piscine, club, etc. Celui-ci peut aussi être pratiqué aussi souvent que possible, soit entre amis, soit en famille à la maison. En effet, pour le naturisme, la nudité est bien plus que le fait de se mettre en tenue d’Adam et Ève et d’exposer sa nudité à autrui. Celle-ci constitue un moyen permettant aux naturistes de n’en faire qu’un avec la nature et de miser sur l’épanouissement personnel. Enlever ses vêtements, c’est se débarrasser de toutes les différences sociales. Et sachant que ce mode de vie est basé sur le respect du corps ainsi que de la nature, les naturistes mangent bio et équilibré, couchent tôt, font du yoga, de recyclage, du jardinage et contribuent à la protection de l’environnement.

Le nudisme est répréhensible alors que le naturisme non

Comme le stipule l’article 222-32 du Code pénal : ceux qui s’exhibent sexuellement à la vue d’autrui dans des lieux publics se verront infliger une peine d’un an d’emprisonnement ainsi que d’une amende de 15 000 €. Cela étant dit, le nudisme est répréhensible du fait qu’il est assimilable à une infraction pénale. Le naturisme quant à lui autorisé par la Loi sous réserve qu’il se réalise dans des endroits réservés. Il s’agit là en effet d’une grande différence entre naturisme et nudisme, hormis le fait que le naturisme est un mode de vie à part entière, inversement au nudisme. N.B. La nudité est encouragée partout, voire incontournable, notamment à la piscine, à la plage ou encore dans des espaces de balnéothérapie. Mais bien que cela soit le cas, porter des vêtements est requis selon les activités ainsi que les établissements.
Pratique du nudisme : la réglementation
Naturisme : qu’est que la licence ffn ?

Plan du site